COMMUNIOUÉ DE PRESSE COMMUN DES AGENTS LOCAUX EN GRÈVE LE 29 SEIYTEMBRE I

Almaghribia Almostakilla : continu

Le 29 SEPTEMBRE 2022, les agents locaux des consulats du Maroc en France de :
Villemomble, Orly, Orléans, Paris, Paris UNESCO, Bordeaux, Marseille, Toulouse,
Lille, Montpellier, Rennes et Strasbourg, seront en grève pour obtenir :
Une augmentation significative de leurs salaires et la révision du calcul sur le brut
du prélèvement des cotisations de la retraite de base !
Les Agents Locaux subissent le gel de leur salaire tout en étant régulièrement félicités
et salués, par l’institution, pour leur implication et leur professionnalisme.
Tous les jours et aussi durant la crise sanitaire, ce sont les agents locaux qui ont été le plus mobilisés et ont permis le maintien des missions de service public dans les
consulats au profit de la communauté marocaine résidant à l’étranger.
Les salaires en France dans le secteur privé bénéficient chaque année d’une
revalorisation automatique, liée à l’inflation, mais pour autant toujours rien pour les
Agents Locaux, exclus de tout avantage en France et au Maroc et de toutes mesures
mises en place pour les salariés.
Le constat dans les consulats est sans appel, tout augmente sauf les salaires des Agents
Locaux, dont certains ont 40 ans de service et se battent pour une retraite digne ! Et
pourtant ils sont tous impactés par l’envolée du coût de l’énergie, des produits de
première nécessité, etc…
Malgré plusieurs écrits et demandes, le Ministère ne donne aucune suite et n’entame
aucun dialogue avec les Agents Locaux pour un statut digne de notre expérience et
compétence.
C’est pour toutes ces raisons que les Agents Locaux des consulats du Maroc en
France, contraints et forcés par ce mutisme, sont déterminés dans leur volonté
commune, d’obtenir des réponses concrètes à leurs revendications et une
revalorisation urgente de leurs salaires dont le Ministère n’avait toujours consacré
que très peu de marge de manœuvres budgétaires. Ils demandent à leur Ministère
de tutelle de trouver les moyens nécessaires pour une augmentation significative de
leurs salaires pour faire face à la très forte inflation, à la flambée des prix et à l’approche de la retraite.

Loading...